lundi, août 8, 2022

Je vous dfie d’apporter des preuves contre moi !

 

Le député et leader du mouvement Ennahdha, Noureddine Bhiri, a estimé que son parti, sa famille et lui font l’objet d’une campagne de lynchage et de dénigrement. « Cette campagne, orchestrée par des pages Facebook tunisiennes et étrangères et les partisans de Abir qui se font passer pour des partisans du président de la République Kais Saied, a continué à relayer les mensonges et incitations contre ma famille et ma personne », a-t-il ajouté.

Dans un communiqué sur sa page Facebook, le député a tenu la députée et présidente du parti PDL, Abir Moussi, ainsi que ses partisans comme responsable de toutes les atteintes portées à sa famille et à sa personne.

« Si vous arrivez à prouver ce que vous insinuer, je suis prêt à en assumer les conséquences et je léguerais tous mes biens à la Trésorerie Nationale… J’ai milité durant 45 ans, dont 35 en tant qu’avocat, pour les droits et les libertés… Je n’ai jamais reculé malgré les arrestations et le harcèlement… Durant tout ce temps-là, je n’ai pas fait l’objet de fausses accusations tandis que Abir et ses sbires profitaient du système », a-t-il écrit.

« Ma femme, maître Saida Akremi…n’a jamais plaidé dans une affaire de cocaïne devant les tribunaux de première instance tel que l’on a affirmé… Elle n’a pas représenté l’accusé devant la cour d’appel ou de cassation », a-t-il ajouté.

« Je n’ai acheté qu’une maison d’une valeur de 230.000 dinars après 2011… Une partie de la somme a été payée par crédit auprès d’une banque privée… La valeur de ma voiture ne dépasse pas les 80 mille dinars que j’ai payé par tranches comme la plupart des Tunisiens », a-t-il poursuivi.

 

 

« Si vous trouvez les 1.500 milliards ainsi que la maison du Trabelsi à Radés, l’appartement à Cité Ennasser, Un château à Hammamet, la Ferme à Sfax, le un milliard relatif à l’affaire de Baghdadi Mahmoudi, la Porsche et autres biens que j’ai perçu lorsque j’étais ministre, veillez bien m’en informer. Je m’engage à vous les offrir… Pour ce qui est du mariage historique de l’un de mes fils dans un hôtel luxueux, je vous défie d’en apporter la preuve… », a-t-il soutenu.

 

S.G

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez à l'affût - Recevez les nouvelles quotidiennes dans votre boîte de réception.