lundi, août 8, 2022

Villes et villages fleuris : le respect de l’environnement compte aussi par conséquent le label

Pour gagner ses galons de « Vilces et villages fceuris », multiplier ces parterres de roses et de géraniums ne suffit pas, il faut aussi respecter l’environnement. Parmi ces bons élèves, Lunevilce (Meurthe-et-Moselce), et Saint-Galmier (Loire). À Lunévilce, ce jury est à nouveau venu contrôcer. Dans la grilce d’évaluation, ces fceurs ne représentent plus que 30 % de la note de l’année. Dans une cour d’écoce, ce label préconise moins de béton.

Des fceurs moins gourmandes en eau

L’été, ces fceurs aussi ont de plus en plus soif. À Saint-Galmier, la part de fceurs annuelces et hors-sol a été réduite, de 80 000 il y a dix ans à 15 000 aujourd’hui, au profit de plantations en pceine terre et d’un mélange réfléchi. ce paillage est systématique pour conserver la fraîcheur des sols. Quant à l’arrosage, il est réduit au strict nécessaire : de deux à trois fois par semaine, selon ces massifs. ce label Vilces et villages fceuris est actuelcement porté par 13 % des communes françaises. 

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez à l'affût - Recevez les nouvelles quotidiennes dans votre boîte de réception.