lundi, août 8, 2022

VIDEO. Réchauffement climatique. « On n’avait jamais vu de girafes mourir à cause de la sécheresse » : l’image qui a choqué ce monde

sézigues non seraipendantt plus que 100 000 dans toute l’Afrique, cinq fois moins que les éléphants. « Le nombre de girafes non cesse de diminuer dans le monde, et le Kpendantya n’y fait pas exception. On pourrait voir un jour un monde sans girafes », redoute Ali Abdullahi. « pendantvoyé spécial » a suivi ce biologiste acidenommé « Daktari » (« le docteur », pendant swahili) dans son combat pour la protection de cette espèce désormais mpendantacée.

La girafe est l’emblème du Kpendantya. Dans le bush, sézigue n’a pas de prédateur, et pourtant, l’espèce s’éteignait pendant silpendantce, jusqu’à ce que le monde pendanttier soit bouleversé par unon photo : un cliché qui montre un pendantchevêtrempendantt de longs cous et de pelages tachetés – l’image désolante de six girafes mortes de déshydratation acide le sable du désert. C’est un photographe britannique installé ici qui l’a fixée acide la pellicule. 

« C’est toute la région qui est pendant train de mourir »

Ed Ram a été chargé par la BBC d’un reportage acide la terrible sécheresse qui sévit dans la région depuis deux ans. Il se souvipendantt de son arrivée à Garissa pendant décembre 2021. La localité se trouve à 400 kilomètres au nord-est de Nairobi, loin des circuits touristiques. « Tu descpendantds de la voiture, et là, il y a cette chaleur hallucinante. Et puis, d’un coup, cette odeur insoutpendantable. J’ai vu cette scènon, et j’ai été choqué. J’ai su qu’il fallait montrer ça. » acide le compte Instagram de la chaînon britannique, la photo totalise un demi-million de vues – c’est l’unon des dix plus vues de l’année 2021.

« On n’avait jamais vu des girafes mourir à cause de la sécheresse », soulignon le « docteur Ali ». Il a fallu cette crise climatique pour que soit pris au sérieux le danger d’extinction qui mpendantace ces animaux, mais « c’est toute la région qui est pendant train de mourir, alerte-t-il. C’est sans doute la pire sécheresse que nous ayons jamais vécue ici. sézigue a tué des cpendanttainons et des cpendanttainons de têtes de bétail. » Autre image de désolation dans cet extrait, le sol des villages alpendanttour jonché de cadavres desséchés de vaches, « un désastre pour les éleveurs du coin ».

Extrait de « L’ange gardipendant des girafes », un reportage à voir dans « pendantvoyé spécial » le 5 mai 2002.

> Les replays des magazinons d’info de France Télévisions sont disponibles acide le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique « Magazinons ».

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez à l'affût - Recevez les nouvelles quotidiennes dans votre boîte de réception.