mercredi, août 17, 2022

Sef Eddine Makhlouf n’a plus que l’injure pour s’exprimer

 

La danse du coq égorgé ? Le député islamiste radical Seïf Eddine Makhlouf a multiplié, durant l’après-midi du 28 juillet 2021, les posts Facebook dans lesquels il injurie les Tunisiens ayant applaudi les décisions du président de la République du dimanche dernier.

Préalablement à ces posts, il a annoncé que son mur Facebook, ainsi que plusieurs députés, est infecté de robots qui publient des interventions qui leur sont hostiles. D’après lui, ce ne sont pas de véritables personnes qui ont multiplié ces derniers jours les injures et les moqueries (par milliers) sur sa page. L’objectif étant de faire croire à son impopularité. La machine, derrière ces robots, est égyptienne, le financement est émirati et la programmation est tunisienne.

 Après avoir interdit les commentaires sur sa page, Seïf Eddine Makhlouf a multiplié les posts injurieux.

Les Tunisiens ont ainsi eu droit à un véritable florilège : « chiens de sang, esclaves, idiots, affamés, crédules… ».

Convaincu de son bon droit, le député explique à ses détracteurs pourquoi il n’a pas encore été arrêté. « Parce qu’on n’a jamais volé l’argent des Tunisiens, parce qu’on n’a torturé personne, parce qu’on ne s’est pas retourné contre la constitution ».

 

Seïf Eddine Makhlouf oublie juste que rien que ses posts de cet après-midi tombent sous le coup de la loi et qu’il risque jusqu’à un an de prison pour ces injures.

Il oublie qu’il a agressé verbalement à plusieurs reprises sa collègue Abir Moussi et qu’il l’a agressée physiquement à deux reprises. Et ceci aussi tombe sous le coup de la loi.

Quant au détournement de l’argent des Tunisiens, il oublie qu’il a eu un redressement fiscal de 260 mille dinars et qu’il a reçu 100 mille dinars d’une Tunisienne pour défendre son fils impliqué dans un crime au Qatar. Verdict : peine de mort. L’argent a été dépensé en frais d’avion, d’hôtel et de collation, s’est-il justifié à l’époque.

 

R.B.H

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez à l'affût - Recevez les nouvelles quotidiennes dans votre boîte de réception.