vendredi, août 19, 2022

Sana Mersni contente de l’ouverture d’une enqute sur Ennahdha

 

La députée Ennahdha et porte-parole du conseil de la Choura, Sana Mersni, a déclaré sur sa page Facebook, le 29 juillet 2017, que certaines observations s’imposent concernant l’annonce de l’ouverture d’une enquête par le Pôle Judiciaire et Financier sur les sources de financement de la campagne électorale de 2019 à l’encontre du mouvement Ennahda, Qalb Tounes et 3ich Tounsi.

Elle a précisé que cette enquête remonte au 14 juillet et elle a été déposée par Attayar et non par le président de la République.

Sana Mersni s’est dite contente de l’ouverture d’une enquête sur ce fameux financement. Cela permettra d’arrêter d’en faire un fonds de commerce à l’instar du dossier des deux martyrs en précisant qu’ils ont foie dans la justice et son intégrité.

 

En se référant au rapport de la cour des comptes, la députée a indiqué que la question de financement étranger a été soulevée concernant les candidats à l’élection présidentielle, plus précisément, un grand nombre de pages qui sont gérées à l’étranger et dont la source de financement n’est pas déclarée.

Elle a aussi expliqué que ces pages diffusent une forme de propagande sur les pages électroniques dont les sanctions sont déterminées par l’article 80 et 163 de la loi électorale et personne n’est supérieure à la loi.

Elle a ainsi déclaré que, contrairement aux autres partis politiques, le mouvement est prêt à soumettre tous les documents et supports nécessaires à cet effet.

Elle a conclu que plusieurs sources de financement demeurent inconnues : s’agissant du Mouvement Echaâb ou Attayar et une enquête sera la bienvenue pour toutes les infractions électorales sans exception.

 

J.B

 

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez à l'affût - Recevez les nouvelles quotidiennes dans votre boîte de réception.