vendredi, août 19, 2022

Rached Khiari abandonne sa cachette et rapparait au Parlement

 

Le député radical, Rached Khiari, a abandonné sa cachette et repris ses fonctions ce jeudi 15 juillet 2021, à l’ARP selon un post publié par son accolyte d’Al Karama Ahmed Mouha. 

 

Rached Khiari, faisait l’objet d’un mandat d’amener émis par le tribunal militaire. Il avait, à de nombreuses reprises, injurié le président de la République et l’a accusé de haute trahison et de soumission à des pays étrangers (Etats-Unis, France, Iran). Durant des mois il n’a eu de cesse de harceler, avec des publications et des vidéos, sa cheffe de cabinet Nadia Akacha allant jusqu’à toucher son honneur. La présidence de la République n’est pas la seule à subir les diffamations et les attaques du député islamiste radical, plusieurs militants laïcs et francophones en ont eu pour leur grade.

 

La dernière vidéo de Rached Khiari avait dépassé tout entendement puisqu’il accusait sans preuves, le président de la République de haute trahison et d’avoir touché des millions de dollars pour sa campagne électorale. Une ignominie que le président de la République ne pouvait pas laisser passer, surtout quand il sait que le député n’est qu’une marionnette entre les mains de la partie qui l’alimente en documents et intox.

 

Kaïs Saïed a saisi le Tribunal militaire et depuis avril dernier Rached Khiari était en fuite. Aujourd’hui au Parlement, le député islamiste a affirmé, dans une vidéo publiée sur les réseaux, que le Tribunal militaire a pu vérifier et confirmer ses dires et que d’autres fuites sont à attendre.

 

M.B.Z

 

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez à l'affût - Recevez les nouvelles quotidiennes dans votre boîte de réception.