quand Christophe Honoré était confiné du côté de la Comédie-Française

Le Covid a stoppé les répétitions de leur pièce autour de Proust. Des acteurs de la Comédie-Française et Christophe Honoré racontent comment ils ont sublimé cette crise grâce à un film, “Guermantes”, à voir en salles.

Parmi les rares histoires heureuses consécutives à la crise sanitaire, on pourra garder celle-ci : un film est né dans un théâtre fermé, et son tournage a suivi sa conception de quelques jours (ce qui n’arrive jamais dans l’industrie du cinéma), faisant la joie imprévue de comédiens déboussolés.

L’été 2020, peu après le déconfinement, Christophe Honoré, réalisateur et metteur en scène, reprend les répétitions du Côté de Guermantes, d’après Marcel Proust, spectacle qu’il prépare en tant qu’invité de la Comédie-Française, avec une quinzaine d’acteurs qu’il a choisis parmi ceux de l’institution. Mais, au bout de trois semaines, le virus se rappelle au bon souvenir de tous : les représentations prévues à la rentrée sont déprogrammées jusqu’à nouvel ordre.

Un sentiment d’absurdité ronge aussitôt le travail en cours. Certains acteurs entendent jeter l’éponge. C’est alors qu’une idée surgit : tirer un film de cette situation plus qu’étrange. Créer pour ne pas subir. Et ce serait tout sauf une captation.

“Christophe était à l’affût de tout, comme un anthropologue, mais plus encore comme un bandit.” Dominique Blanc

  • Paiement sécurisé
  • Sans engagement
  • Désabonnement simple

Recent Articles

spot_img

Related Stories

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay on op - Ge the daily news in your inbox