vendredi, août 19, 2022

On avait propos le confinement gnral jusqu’ aprs l’Ad

 

Amen Allah Messaâdi, membre du comité scientifique de lutte contre le Covid-19, a affirmé, lors de son intervention jeudi 15 juillet 2021, que la situation du système sanitaire en Tunisie est difficile et critique mais qu’on ne peut tout de même pas parler d’ « effondrement ».

« Un système qui soigne des milliers de malades, qui tient bon n’est pas un système effondré. Oui la situation est très difficile mais le système de santé ne s’est pas effondré » a-t-il précisé.

 

Amen Allah Messaâdi a indiqué que si les mesures sanitaires sont scrupuleusement respectées il faut s’attendre à une stabilisation voire un début d’amélioration de la situation sanitaire d’ici deux semaines. 

« Pour ce qui est de l’Aïd, le but de toutes les mesures est d’interdire les rassemblements car ce virus est hautement contagieux. Pour cette fête les mesures devront donc être plus strictes, au niveau de la commission scientifique nous avions proposé le confinement général jusqu’à après l’Aïd même mais si le gouvernement opte pour d’autres mesures l’important serait de les appliquer car au final cela donnera des résultats même s’ils ne sont pas à la hauteur de ce que nous escomptions. Pour l’instant nous ne savons pas ce qu’a décidé le gouvernement » a-t-il poursuivi.

M. Messaâdi a, en outre, expliqué que le taux de moralité de 3% n’est pas aussi considérable qu’on le dit. « Ce taux est mondial et la Tunisie ne fait pas l’exception et n’a pas à en avoir honte » a-t-il déclaré.

 

 

Le responsable a enfin martelé que les citoyens ont pour responsabilité de respecter les mesures sanitaires et que le gouvernement a pour responsabilité de vacciner les citoyens et que ce n’est qu’ainsi que l’épidémie pourra être maîtrisée.

« Nous espérons vacciner cinq millions de Tunisiens au plus vite, nous savons que les capacités de vaccination sont de 100.000 par jour et des décisions sont prises pour renforcer la cadence. Nous avons grand espoir que d’ici fin septembre ou début octobre nous atteindrons ce taux de personnes vaccinées. Pour ce qui est des personnes vaccinées depuis janvier, il faut savoir que l’immunité reste suffisante de neuf à douze mois. Nous suivons les études scientifiques pour voir si une troisième dose est nécessaire mais jusque-là nous n’avons pas de réponse, nous attendons de voir si une troisième dose doit être administrée. Tous les vaccins ont prouvé leur efficacité et que nous ayons des vaccins de différents laboratoires est tout à fait normal surtout qu’aucun ne peut fournir toutes les quantités demandées » a-t-il conclu.

 

En date du 13 juillet 2021, 8.213 nouveaux cas de Coronavirus sur 25.213 tests réalisés ont été enregistrés en Tunisie, a annoncé mercredi 14 juillet 2021, le ministère de la Santé dans un communiqué. 

Le pourcentage de tests positifs s’est établi à 32.57%. Le nombre de cas cumulés depuis le début de la pandémie a, lui, atteint les 518.609. Le nombre de personnes rétablies s’élève, quant à lui, à 413.155 personnes. 

Selon le ministère de la Santé, 194 nouveaux décès ont été notifiés le 13 juillet, dont 61 survenus durant les dernières 24 heures.

Le nombre des victimes du Covid-19 en Tunisie dépasse ainsi la barre des 16.000 et atteint 16.845 depuis le début de la pandémie.

 

  Tous nos articles sur la pandémie Covid-19

 

M.B.Z

 

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez à l'affût - Recevez les nouvelles quotidiennes dans votre boîte de réception.