vendredi, mai 27, 2022

L’UGTT appelle un gouvernement restreint de salut national

 

L’UGTT a réaffirmé son soutien au président de la République, Kaïs Saïed, dans un communiqué publié suite à la réunion, mardi 3 août 2021, de son instance administrative nationale.

La centrale syndicale a souligné que les mesures exceptionnelles annoncées par le président de la République étaient une réponse aux revendications populaires et une solution définitive à la complexité de la crise que traverse le pays en l’absence de solutions que beaucoup ont œuvré à contrecarrer.

« Nous rappelons notre adhésion à la nécessité de fournir toutes les garanties, y compris la préservation des acquis sociaux, la garantie des droits et libertés, au premier rang desquels les droits économiques, sociaux et syndicaux consacrés par la Constitution » a-t-elle rappelé.

L’UGTT a souligné qu’elle rejette l’ingérence de certains pays dans les affaires intérieures de la Tunisie et condamne le recours des dirigeants du mouvement Ennahda aux pressions internationales en incitant des pays étrangers à stopper leurs aides à la Tunisie.

Elle a également appelé à établir une stratégie nationale des relations extérieures de la Tunisie et à renouer avec la profondeur arabe, notamment par le rétablissement des relations avec la Syrie. L’UGTT a recommandé d’élaborer une stratégie de communication, nationale et internationale, claire afin de mettre fin aux rumeurs et à la désinformation.

« Nous soulignons la nécessité d’activer les rapports de la Cour des Comptes et de l’inspection du ministère de la Justice concernant les délits électoraux, les délits de corruption, le terrorisme, les assassinats politiques, les attaques contre les organisations, les partis, les personnalités et les artistes. Nous appelons aussi à l’application stricte et juste de la loi à l’encontre des députés et blocs gelés qui ont des affaires de justice en cours. Nous considérons que ces deux étapes sont nécessaires pour arrêter le pillage du pays, tenir les corrompus pour responsables, empêcher que d’autres assassinats aient lieu, et ne pas revenir en arrière afin consacrer la démocratie et rompre avec l’impunité » a ajouté la centrale syndicale.

L’UGTT a enfin renouvelé son appel à assurer la fin rapide de cette période exceptionnelle afin de permettre au pays de sortir de la crise, appelant le président à nommer rapidement le chef du gouvernement de salut national qui sera à la tête d’une équipe réduite qui aura des missions spécifiques urgentes et exceptionnelles répondant aux revendications des Tunisiens.

 

M.B.Z

 

 

 

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez à l'affût - Recevez les nouvelles quotidiennes dans votre boîte de réception.