mardi, août 9, 2022

le conte photographique de la Porte Océane

C’est le retour des magnifiques expositions au MUMA. Le Havre a inspiré l’artiste belge Philippe de Gobert. Il crée des visions imaginaires grâce à la photographie, des maquettes d’architecture et la peinture. 

C’est la conservatrice du musée du Havre, Anne Haudiquet, qui a eu l’idée de faire venir Philippe de Gobert Porte Océane. Il n’était jamais venu.

En trois jours et 3 nuits, son regard a capté les lignes, les lumières, les figures emblématiques de la ville et du port.

Rentré à Bruxelles, Philippe de Gobert a consulté des pages et des pages de documents et de photos sur l’histoire de la ville, notamment les bombardements et la reconstruction.

Une des visions du Havre par l’artiste belge Philippe de Gobert

© Oeuvre de P. de Gobert au MUMA du Havre

Les réalisations de l’artistes sont originales. Dans son atelier-studio, il fait des maquettes d’architecture, de la peinture et des photographies.

Un travail « impressionniste » et poétique.

« C’est le processus contraire de ce que font les architectes. Ils construisent des maquettes pour imaginer le bâtiment,  je pars du bâtiment je le réduis pour le rephotographier et de nouveau en faire des photos »

Expo au musée du Havre : le conte photographique de la ville par Philippe de Gobert

L’exposition « Du merveilleux en architecture au conte photographique » est visible jusqu’au 7 novembre au musée du Havre.

En 2017, Philippe de Gobert avait exposé en Belgique au musée des arts contemporains du Grand-Hornu. 

Exposition Philippe De Gobert au Mac’s from Philippe De Gobert on Vimeo.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez à l'affût - Recevez les nouvelles quotidiennes dans votre boîte de réception.