mercredi, août 17, 2022

L’Arme doit nous sauver des criminels et des mafias

 

Sur les ondes de Shems Fm, le 15 juillet 20201, Samia Abbou a indiqué que la priorité devait être accordée à la vaccination en masse des Tunisiens et a salué par la même occasion l’effort de l’armée nationale dans l’application de cette stratégie qui a permis d’épargner plusieurs vies.

Elle a profité aussi de cette opportunité pour rappeler l’importance du rôle majeur des forces armées tunisiennes durant les plus grandes crises et souligné que cette armée devait intervenir afin de « nous sauver des mafias et des criminels qui spolient notre chère Tunisie ».

 

Réagissant aux rumeurs qui circulent autour d’un éventuel limogeage du ministre de la Santé et son remplacement par Abdellatif Mekki, la députée a précisé que ces débats politiques représentaient le dernier de ses soucis et que la vie des Tunisiens était plus précieuse que cet opportunisme.

Par ailleurs, Samia Abbou a déclaré que l’article relatif à l’acquisition de logements n’est qu’un mirage dont les facilités demeureront fictives, et que cet article a été introduit afin de camoufler « l’instauration de l’Etat prôneur de crimes organisés par la légitimité de la loi ».

 

 

Elle a expliqué que cet article permet aux contrebandiers et aux trafiquants de drogue ou d’armes de bénéficier d’une amnistie par rapport à leurs activités, tout en octroyant à l’Etat, 10% du montant versé dans les comptes en devises ouverts à cet effet, sans oublier l’exclusion de l’article 92 de la loi organique n° 2015-26 du 7 août 2015, relative à la lutte contre le terrorisme et à la répression du blanchiment d’argent, expressément prévue par la loi.

Le député a souligné que l’évincement de cet article légalisera de fait les revenus provenant directement ou indirectement de crimes ou délits, en rajoutant dans le même cadre, que le Panama est devenu la destination privilègiée des femmes de certains dirigeants au sein du parti Ennahdha.

Elle a même confirmé que l’affaire Béchir Akremi, ou celle de Nabil Karoui ou encore cette loi sur la relance économique sont liées par le crime de corruption et blanchiment d’argent.

 

 

J.B

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez à l'affût - Recevez les nouvelles quotidiennes dans votre boîte de réception.