dimanche, août 7, 2022

la légende de René Vietto, perdant magnifique

Dans cet excellent documentaire, Julien Camy raconte l’histoire du plus grand des cyclistes n’ayant jamais gagné le Tour de France. Alors que l’édition 2021 de la fameuse course vient de démarrer, laissez-vous enchanter par ce film doucement poétique, disponible sur Vimeo on Demande.

Sidération, d’abord : René Vietto est mort. C’était en 1988 mais ça continue de paraître étrange. Ce gamin qui pouvait faire 330 kilomètres pour poster une lettre, ce vieil homme nourri à la rondelle de citron, ce revenant aux quinze opérations chirurgicales, ce cycliste surdoué, capable de renoncer à la victoire pour donner son manteau, pardon son vélo, à un équipier dans le besoin, cette sainteté amputée d’un orteil, devenu la relique d’admirateurs qui se réunissaient une fois par an pour communier… À croire que la mort n’oublie jamais personne.

Il y a du lyrisme dans ce documentaire qui cite Le Grand Meaulnes, évoque Roland à Roncevaux un peu plus loin, quelque part entre des cols en majesté… Les privilèges du cyclisme, sport choyé de la littérature. Écrivains, journalistes, témoins, amis, images d’hier et d’aujourd’hui racontent avec justesse et sensibilité la légende de ce coureur des années 30 et 40. Une époque sans télé où il fallait une plume, et des ondes, pour que les coups de pédale des grands cyclistes existent quelque part, qu’ils se transforment en exploits de demi-dieux sur des olympes, dans les imaginaires.

Cet article
est réservé
aux abonnés

alors, on sort!

Festival, expositions, Cannes, Avignon…
Vibrez tout l’été au rythme des grands rendez-vous.

  • Tous les événements Télérama et partenaires
  • Tous les articles et critiques
  • 3 comptes à partager avec vos proches

Je m’abonne pour 1€ / mois tout l’été

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez à l'affût - Recevez les nouvelles quotidiennes dans votre boîte de réception.