mercredi, août 17, 2022

Jusqu’ quand allons-nous tolrer ce qu’il se passe !

 

La députée du mouvement Ennahdha, Yamina Zoghlami, a réagi, dimanche 25 juillet 2021, aux actes de vandalisme perpétrés contre plusieurs locaux du parti dans le cadre des manifestations qui ont éclaté dans différentes villes tunisiennes appelant à la chute du régime en place. 

Intervenant sur les ondes de radio IFM elle a déclaré : « Il est possible que le mouvement Ennahdha passe à l’Opposition bien avant d’éventuelles élections anticipées. Jusqu’à quand allons-nous tolérer ce qu’il se passe. Nos bureaux ont été saccagés. Nous travaillons jours et nuits en dépit des campagnes de diffamations incessantes. Aucun de nos députés n’est accusé de corruption. Nous avons fait preuve de patiente. Nous avons accepté notre malheur mais il ne veut guère de nous (رضينا بالهم وألهم مرضاش بنا, ndlr) ». 

Elle a affirmé que le mouvement allait saisir la justice contre les auteurs des attaques contre les bureaux du parti. 

La députée a ajouté qu’elle soutenait les manifestations pacifiques et la liberté d’expression, notant que le peuple a tout à fait le droit de réclamer la chute du régime et sa volonté d’organiser des élections anticipées pour mettre en place un nouveau système. 

 

N.J.

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez à l'affût - Recevez les nouvelles quotidiennes dans votre boîte de réception.