lundi, août 8, 2022

Découvrez l’étonnante vision du Havre de l’artiste Philippe de Gobert, invité cet été du MuMa

Le musée Malraux du Havre propose encore une fois une exposition insolite et intrigante avec les photographies grand format d’un artiste passionné par l’architecture.

L’exposition s’appelle « Philippe De Gobert, du merveilleux en architecture au conte photographique ».

Une vision extraordinaire du Havre. Entre passé et présent, entre rêve et réalité.  Comme si nous étions plongés dans les années 50, celles de la construction du nouveau Havre. Celui des lignes droites des immeubles de Perret. Mais un brin espiègle, Philippe de Gobert prévient le visiteur du Musée Malraux : « C’est une fausse exposition d’architecture ! »

En partant des ruines de 1944, l’artiste  emmène le visiteur jusque dans les appartements Perret, en passant par les travaux de construction des premiers immeubles. Mais, comme il l’a expliqué à notre journaliste Bénédicte Drouet lors d’une rencontre début juin au Muma, en s’éloignant parfois de la réalité :

Ce qui m’intéresse surtout, c’est que ce soit riche au niveau poétique, et pas tellement dans la vérité du contenu.
Il y a des interprétations… très libres ! »

Philippe de Gobert,
au Havre en juin 2021

durée de la vidéo: 02 min 09

VIDEO : l’étonnante exposition d’été du MUMA du Havre avec les (re)constructions de Philippe de Gobert

L’artiste belge ne connaissait pas Le Havre. Il y est venu en 2018. Que quelques jours durant lesquels il a arpenté les rues de la ville. De retour dans son atelier, et après avoir étudié une importante documentation, en construisant ses premières maquettes, Philippe de Gobert a commencé à cerner ce qu’il allait raconter de cette ville multiple, plurielle et pourtant si uniforme.

Le Havre vu par Philippe de Gobert. L’artiste prépare une de ses maquettes avant une série de photos Exposition au MuMa du Havre de juin à début novembre 2021


© P. de Gobert / J.M. Châtelier/ France Télévisions (image extraite d’une vidéo)

« La réduction facilite la compréhension des choses. On peut plus appréhender un univers complexe en ayant, en voyant, l’entièreté de cet univers sous la forme d’une maquette, ou sous la forme d’une miniature. »

Philippe de Gobert imagine ainsi le réel en façonnant des mondes qu’il intègre à ses images, à ses photos : « C’est une manière de reconstruire mon univers à ma façon, et pas du tout d’accepter le monde tel qu’il est nécessairement. »

Le Havre vu par Philippe de Gobert. L’artiste prend en photo l’une de ses maquettes Exposition au MuMa du Havre de juin à début novembre 2021


© P. de Gobert / J.M. Châtelier / France Télévisions (image extraite d’une vidéo)

Moi, je reconstruis mon univers peut-être quelque part comme je voudrais qu’il soit. Et là, en maîtrisant tout : maquettes, décors, photos,  je peux maîtriser l’ensemble.
Je reconstruis mon monde en prenant le temps de le faire… »

Philippe de Gobert

Le Havre vu par Philippe de Gobert. Œuvre exposée au MuMa du Havre de juin à début novembre 2021

© P. de Gobert / M.Brugnière / France Télévisions (image extraite d’une vidéo)

#MuMaInfo ? : Afin de lutter contre la propagation du virus Covid-19 le @MuMaLeHavre est actuellement fermé ❌.
Il rouvrira ses portes ? le samedi 29 mai 2021 à 11h avec l’exposition Philippe De Gobert ! #expoDeGobert pic.twitter.com/mVyzFOSCdD

— MuMa Le Havre (@MuMaLeHavre) May 11, 2021

En raison des contraintes sanitaires, la visite de l’exposition se fait sur réservation préalable. Informations pratiques (et téléphone)
►  sur le site du MuMa.

L’exposition est à voir au Havre de début juin jusqu’au 7 novembre 2021.

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez à l'affût - Recevez les nouvelles quotidiennes dans votre boîte de réception.