lundi, août 8, 2022

Bochra Bel Haj Hamida interpelle puis relche l’aroport Tunis-Carthage

 

Les interdictions de voyage contre les anciens députés et ceux en exercice sont effectives et sans exception aucune, selon maître Bochra Bel Haj Hamida. 

L’ancienne députée a affirmé avoir été interpellée à l’aéroport de Tunis-Carthage et puis relâchée après « vérification et consultation ».

Racontant sa mésaventure dans un statut sur Facebook, elle a appelé à la publication d’une liste exhaustive des personnalités objet d’interdiction de voyager afin de faciliter, entre autres, le travail de la police des frontières. 

Elle n’a noté que la qualité d’ancien député ne pourrait être une « preuve » soulignant que le manque de transparence est « une faute de goût ».  

Plusieurs rumeurs ont, rappelons-le, circulé au sujet d’interdiction de voyage que le président de la République aurait ordonné dans la foulée de sa décision de geler le Parlement et lever l’immunité des parlementaires. 

 

 N.J. 

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez à l'affût - Recevez les nouvelles quotidiennes dans votre boîte de réception.