mercredi, août 17, 2022

Bambi, l’icône transgenre qui voulait “juste être une femme comme les autres”

Alors que “Bambi, une femme nouvelle”, la version enrichie du documentaire que lui avait consacré Sébastien Lifshitz en 2013, est diffusé sur Canal+, Marie-Pierre Pruvot, icône transgenre célèbre sous le nom de Bambi dans les années 1950-1960, revient avec émotion sur sa vie. Une histoire hors norme d’affirmation de soi.

Née en 1935 en Algérie, Marie-Pierre Pruvot se sent fille depuis toujours. En 2013, Sébastien Lifshitz (Les Invisibles, Petite Fille) consacrait un documentaire éblouissant aux mille vies de cette icône transgenre des cabarets parisiens des années 1950-1960, devenue professeure de lettres sur le tard. Huit ans après, le réalisateur signe Bambi, une femme nouvelle, une version de Bambi rallongée de trente minutes. Encore plus puissant, plus bouleversant… cet hymne à la tolérance sonde davantage son destin hors norme. Une folle histoire de résilience et d’affirmation de soi que nous conte aujourd’hui l’élégante dame de 85 ans.

Quel regard portez-vous sur cette nouvelle version de Bambi ?
Elle me plaît infiniment. Je suis très heureuse que Coccinelle soit plus présente à l’écran. Je l’ai rencontrée à l’âge de 15 ans, lors d’un spectacle de cabaret au Casino d’Alger. Elle était la vedette de la troupe parisienne du Carrousel et a joué un grand rôle dans ma vie. C’est elle qui m’a vue débuter sur scène, puis m’a proposé de venir vivre à Paris. J’ai également été émue aux larmes par la séquence tournée au cimetière de Bordj Menaïel, où je me recueille sur les tombes de ma famille. J’ai grandi en Algérie jusqu’à mes 18 ans et ce retour aux sources m’a vraiment bouleversée.

Cet article
est réservé
aux abonnés

alors, on sort!

Festival, expositions, Cannes, Avignon…
Vibrez tout l’été au rythme des grands rendez-vous.

  • Tous les événements Télérama et partenaires
  • Tous les articles et critiques
  • 3 comptes à partager avec vos proches

Je m’abonne pour 1€ / mois tout l’été

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez à l'affût - Recevez les nouvelles quotidiennes dans votre boîte de réception.