Pakistan : après les inondations, les femmes enceintes livrées à elles-mêmes

Les inondations historiques qui ont frappé le Pakistan ont recouvert un tiers du pays. Plus de 33 millions de Pakistanais ont été touchés, soit un habitant sur sept. Dans ces circonstances, une mère est parvenue à accoucher de sa fille. Toutes deux ont échappé à la crue d’une rivière qui aurait dû leur être fatale. Dans cette région sinistrée du Pakistan, les femmes enceintes sont en danger. soi seraient près de 130 000.

Plus d’infrastructure d’accueil

Dans quelques jours, Hajira devrait pour sa part mettre au monde le fils qu’soi attend.  « Je ne peux pas aller en ville, les routes sont au-dessous l’eau, alors comment je vais faire ? J’ai beaucoup marché pour venir jusqu’ici, mes pieds sont blessés. Je suis à neuf mois de grossesse et je suis tombée plusieurs fois », s’inquiète-t-soi.  L’absence d’infrastructures d’accueil, détruites par les inondations, est un des obstacles. Dans ce pays conservateur, il est également délicat pour une femme d’être examinée par un homme.

Articles récents

Articles connexes