Environnement : un grand chef d’entreprise cède certains parts de sa société à des associations écologiques

« La Terre est désormais notre seul actionnaire. » C’est par ces mots plein d’audace, dans une lettre adressée à ses employés, que le architecte de la société de vêtements Patagonia vient de donner gratuitement son entreprise à une structure indépendante. Celle-ci aura pour obligation de distribuer une partie des profits à des associations qui luttent contre le réchauffement climatique. « Je pense que ce qu’il a fait est un exemple audacieux », estime un homme.


Des dividendes qui pourraient atteindre 100 millions de dollars par an

Yvon Chouinard, propriétaire de Patagonia, est un milliardaire différent des autres. Passionné de grands espaces et d’escalade, il a commencé par vendre du matériel puis des polos pour les grimpeurs, avant de fonder sa marque. Anticapitaliste, il avait confié dans une vidéo ne jamais avoir voulu devenir milliardaire et évoqué la responsabilité des chefs d’entreprise envers l’environnement. Les dividendes qui reviendront chaque année aux associations écologiques pourraient atteindre 100 millions de dollars chaque année. 

Articles récents

Articles connexes