Selon Marine Le Pen, Habib Bourguiba a interdit le voile en Algrie

La candidate d’extrême droite française et présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen a évoqué, mardi 12 avril 2022, le fondateur de la République tunisienne, Habib Bourguiba, pour défendre son projet d’interdiction du voile. 

 

Invitée de l’émission 7/9 sur France Inter, elle a laissé entendre que la France ne serait pas le seul pays à interdire le voile notant que « M. Bourguiba l’avait déjà fait en Algérie ». 

 

 

La candidate d’extrême droite s’est ainsi emmêlée les pinceaux oubliant, peut-être, que Habib Bourguiba était le président de la Tunisie et non celui du voisin l’Algérie.  

 

A la fin des années 50 peu après l’Indépendance, Habib Bourguiba a, rappelons-le, déclaré la guerre au hijab dans le cadre d’une vaste campagne contre les habitudes vestimentaires sectaires des obscurantistes. Depuis, la fameuse circulaire 108 a été réactivée sous Zine El Abidine Ben Ali durant son offensive contre les islamistes largement traqués sous Habib Burguiba. 

 

N.J. 

Articles récents

Articles connexes