Kas Saed veut lgaliser ce qu’il s’est accapar par la force le 25-Juillet

Rafik Abdessalem : Kas Saed veut lgaliser ce quil sest accapar par la force le 25-Juillet

L’ancien ministre des Affaires étrangères et dirigeant nahdhaoui, Rafik Abdessalem, a publié jeudi 7 avril 2022 un statut sur sa page Facebook assurant que le président de la République, Kaïs Saïed, envisageait de légaliser ce qu’il s’était accaparé par la force depuis le 25-Juillet. 

Selon le gendre de Rached Ghannouchi, la prochaine étape pour Kaïs Saïed est de faire main basse sur l’Isie en changeant son président et sa composition et ce afin d’en faire une organisation affiliée à Carthage et ainsi avoir la possibilité de falsifier le référendum et les élections. 

« Son programme se résume à légaliser tout ce qu’il s’est accaparé le 25-Juillet via des lois, des structures et des élections de forme pour ainsi placer ses partisans en usant de l’Etat, de fraude et de tromperie », a-t-il ajouté avant de souligner que « la seule solution face à cette réalité que Kaïs Saïed veut imposer est d’adopter une ligne politique claire fondée sur le rejet du dialogue et des résultats qui en découleront ». 

Rafik Abdessalem a suggéré aussi de former un front politique pour organiser une élection présidentielle et des législatives anticipées conformément aux dispositions de la Constitution. Car, « Kaïs Saïed ne dialoguera avec personne et n’écoutera que l’écho de sa propre voix ».

 

N.J. 

Articles récents

Articles connexes