Festival de l’Oiseau – Dans l’objectif du photographe François Drouvin : « pour un bon cliché, il faut laisser l’animal venir vers nous »

La 31e édition du festival de l’Oiseau et de la Nature se déroule du 9 au 18 avril. À cette occasion, nous sommes partis à la découverte de François Drouvin, photographe. Il propose des stages de photo durant le festival.

C’est à Airaines dans la Somme, autour d’un étang que François Drouvin vient régulièrement se ressourcer. La faune que cet espace abrite, ce passionné la photographie depuis l’âge de 12 ans.

Grâce à des affûts, il peut facilement observer les oiseaux, au plus près de leur habitat. « L’avantage c’est que c’est l’oiseau ou l’animal qui vient vers nous et pas nous qui allons le déranger. Il a donc un comportement beaucoup plus naturel et l’avantage c’est qu’on peut avoir des scènes de vie, des parades par exemple, chose que l’on ne verrait pas si l’on venait déranger l’animal », démontre-t-il. 

Le passionné de faune sauvage veut ainsi créer sur son terrain un havre de paix pour les volatiles. Ici, il photographie les foulques macroules, martins-pêcheurs ou encore héron cendré.

« Je passe beaucoup de temps à tout entretenir. Il y a même un poney, le reste de l’année, qui participe parce que son crottin attire les insectes qui attirent eux mêmes les oiseaux donc la boucle est bouclée, indique-t-il. Ensuite je plante beaucoup de plantes, arbustes, arbres qui ont un intérêt pour la faune. »

Lors des stages proposés pendant le festival de l’Oiseau, après une formation pratique, les élèves sont invités à prendre place dans les affûts et ouvrir l’œil pour espérer capturer LE cliché parfait. « Il y a plusieurs propositions, soit de la photo animalière où je vais montrer les différentes facettes de ce métier, soit des stages d’apprentissage de la photo macro c’est-à-dire de la photo de proximité, on va jusqu’à photographier les gouttelettes de rosée, soit enfin l’apprentissage de photos de paysage de nuit en observant un étang qui s’endort », détaille-t-il.

Ce genre de stage s’adresse aux photographes de tous niveaux à partir de 16 ans. Une session est encore disponible jeudi 14 avril pour apprendre à observer et photographier les oiseaux avec François Drouvin, pour 80€ la journée.

Articles récents

Articles connexes