Augmentation du prix d’achat des crales par l’Etat

Quitter la lecture zen X

Augmentation du prix d’achat des crales par l’Etat

Pour le développement de la production des grandes cultures et collecter le maximum de céréales afin de renforcer la sécurité alimentaire, les ministères de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche ainsi que du Commerce et du Développement des exportations ont pris deux décisions.

 

La première est d’augmenter le prix d’achat des céréales de la moisson de 2022 :

  • Le prix de gros du blé dur passe à 130 dinars le quintal
  • Le prix de gros du blé tendre passe à 100 dinars le quintal
  • Le prix de gros de l’orge et du triticale passe à 80 dinars le quintal

La deuxième décision est l’amélioration de la productivité de la culture céréalière de 2021-2022, en continuant à s’en occuper et à fournir les meilleures conditions pour la moisson et la collecte via :

  • Fournir la dernière tranche d’engrais d’ammonitrate pour les cultures qui n’ont pas atteint le stade d’épis
  • Faire le suivi sanitaire des cultures et intervenir si des maladies sont constatées
  • Diminuer les pertes engendrées de la moisson au transport notamment en effectuant le bon régalage des moissonneuses-batteuses, en évitant les incendies en labourant les contours des champs et les voies avoisinantes et en accélérant le transport et le stockage de la moisson.

 

Ce même communiqué souligne que toutes les parties prenantes vont œuvrer à mettre en place un plan complet pour réaliser l’autosuffisance en céréale à partir de la prochaine saison de culture.

 

I.N

Pour le développement de la production des grandes cultures et collecter le maximum de céréales afin de renforcer la sécurité alimentaire, les ministères de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche ainsi que du Commerce et du Développement des exportations ont pris deux décisions.

 

La première est d’augmenter le prix d’achat des céréales de la moisson de 2022 :

  • Le prix de gros du blé dur passe à 130 dinars le quintal
  • Le prix de gros du blé tendre passe à 100 dinars le quintal
  • Le prix de gros de l’orge et du triticale passe à 80 dinars le quintal

La deuxième décision est l’amélioration de la productivité de la culture céréalière de 2021-2022, en continuant à s’en occuper et à fournir les meilleures conditions pour la moisson et la collecte via :

  • Fournir la dernière tranche d’engrais d’ammonitrate pour les cultures qui n’ont pas atteint le stade d’épis
  • Faire le suivi sanitaire des cultures et intervenir si des maladies sont constatées
  • Diminuer les pertes engendrées de la moisson au transport notamment en effectuant le bon régalage des moissonneuses-batteuses, en évitant les incendies en labourant les contours des champs et les voies avoisinantes et en accélérant le transport et le stockage de la moisson.

 

Ce même communiqué souligne que toutes les parties prenantes vont œuvrer à mettre en place un plan complet pour réaliser l’autosuffisance en céréale à partir de la prochaine saison de culture.

 

I.N

Articles récents

Articles connexes