“Amoureuse”, sur l’exaltant et chaotique chemin du premier béguin

À 12 ans, Salomé découvre les tourments du sentiment amoureux. Incarné par une voix contemporaine, piquante et savoureuse, le roman de Nathalie Kuperman parlera à tous les adolescents, filles aussi bien que garçons.

Ça fait quoi quand on aime pour la première fois ? Quand on refuse d’abord de se l’avouer, quand on se surprend à rougir, à pâlir, à bredouiller dès qu’il apparaît à l’horizon, quand on se sent « nulle », complètement « débile » en sa présence pourtant si hautement désirée, quand on finit par se brouiller avec sa meilleure amie surprise en train de parler avec lui, quand on rentre le soir à la maison d’une humeur de chien ? « L’amour, c’est quand même très bizarre : les pointes au cœur, l’estomac qui se noue, les serpents dans les bras ! J’avoue, je n’étais pas préparée à tous ces bouleversements ! », répond cash la jeune héroïne de ce roman au charme acidulé, Salomé, 12 ans, élève de cinquième B.

Les romans ados sur la naissance du sentiment amoureux sont nombreux, souvent brumeux et tourmentés. Nathalie Kuperman, qui livre ici une nouvelle version d’un texte précédemment paru sous le titre La première fois que je suis tombée amoureuse (éd. playBac, 2017), a choisi la légèreté de la comédie, la mise à distance dédramatisante, tendre manière de dire sans s’appesantir, t’inquiète, t’es pas la seule, ma fille.

Une langue bien pendue

On rit donc beaucoup aux péripéties multiples de ce chemin exaltant autant que chaotique du premier amour. Écrit à la première personne d’un singulier à la langue bien pendue, au plus près d’une expérience toujours unique quoique vieille comme le monde, incarné par une voix très juste, contemporaine, piquante et savoureuse, Amoureuse parlera à tous les adolescents débutants, filles aussi bien que garçons. Il n’y a pas que Salomé qui se fait des films quand il s’agit de dire je t’aime pour la première fois.

« Amoureuse », de Nathalie Kuperman (École des loisirs, 2022).

Éd. L’École des loisirs

BD pour ados : “Zoc”, un apprentissage au fil de l’eau où la poésie coule à flot 2 minutes à lire

À lire
r Amoureuse, de Nathalie Kuperman, Éd. L’École des loisirs, collection « Médium », 96 p., 12,50 €. Dès 12 ans.

Articles récents

Articles connexes