terrasser le cancer… et en faire un conte

Et si l’on triomphait d’un cancer comme l’on surmonterait les embûches semées au gré d’un conte de fée ? Voici le pari de Frédérique, raconté à Magali, elle-même rescapée de la maladie. De formidables récits de résilience.

Un danger palpable, une volonté d’y échapper et un soupçon de fantaisie pour y parvenir… Nous voilà dans un conte dont Frédérique, qui vit le cancer du sein comme une aventure palpitante, est l’héroïne. Dans cet épisode de la série À coups de pour quoi, les questions de la journaliste Magali Rochereau ne servent qu’à chapitrer son récit. Les mots de Frédérique, conteuse et chamane, sont envoûtants. C’est « sur un tapis rouge » qu’elle est accueillie à l’hôpital, et « sur un tapis volant » qu’elle part au bloc, avant d’être opérée sous hypnose.

Frédérique n’a pas non plus peur du loup ; elle s’inscrit sur des sites de rencontres, ce qui la conduit, après chaque séance de radiothérapie, à se promener avec un homme dans la forêt. Mais pour quoi faire ? « La maladie bouleverse et pousse bien souvent à explorer de nouveaux chemins », livre Magali, ex-kinésithérapeute devenue animatrice radio et créatrice de podcasts après avoir elle-même survécu au cancer. Des témoignages de combattantes, qui défient l’angoisse de la maladie.

Cancer du sein : en parler dans les séries c’est bien, sans les clichés c’est mieux Écrans & TV

Articles récents

Articles connexes