Les propritaires de cliniques surpris par l’ordre de rquisition

 

Le président de la chambre syndicale nationale des cliniques privées, Boubaker Zakhama, a expliqué que la réquisition des établissements hospitaliers privés ne sera pas facile à appliquer. « Nous n’avons rien reçu d’officiel jusqu’à maintenant dans le Grand Tunis », a-t-il poursuivi.

« Le secteur privé subit la même pression que les hôpitaux publics. Le nombre de lits de réanimation n’est pas extensible si nous voulons respecter les mesures sanitaires et la distanciation. Nos ressources humaines sont limitées. Nous subissons également une pénurie d’oxygène. Air Liquide nous a informés qu’elle ne peut pas nous approvisionner encore plus en oxygène », a affirmé Boubaker Zakhama lors d’une déclaration accordée à Shems Fm.

 

Par ailleurs, Boubaker Zakhama a précisé qu’aucune demande n’a été formulée concernant le déplacement de malades, se trouvant dans le Grand Tunis, des structures publiques vers les cliniques privées. « Pour ce qui est de Sousse et Monastir, les gouverneurs ont trouvé un accord avec les cliniques privées » a-t-il ajouté.

 

En date du 16 juillet 2021, 7.524 nouveaux cas de Coronavirus sur 24.726 tests réalisés ont été enregistrés en Tunisie, a annoncé samedi 17 juillet 2021, le ministère de la Santé dans un communiqué.

Le pourcentage de tests positifs s’est établi à 30.43%. Le nombre de cas cumulés depuis le début de la pandémie a, lui, atteint les 540.798. 

Selon le ministère de la Santé, 140 nouveaux décès ont été notifiés le 16 juillet, dont 55 survenus durant les dernières 24 heures.

Le nombre des victimes du Covid-19 en Tunisie atteint 17.354 depuis le début de la pandémie.

 

 Tous nos articles sur la pandémie Covid-19

 

S.G

Articles récents

Articles connexes