Kas Saed reoit Faouzi Mehdi aprs son limogeage

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, a souligné, lors de sa rencontre ce mercredi 21 juillet 2021, avec le ministre de la Santé, Faouzi Mehdi, démis hier de ses fonctions, que ce qui s’est passé hier, lors de la journée portes ouvertes pour la vaccination est « étrange » et sert des parties qui « veulent approfondir la crise pour continuer à la gérer ».

 

« Il est étrange que des dizaines de milliers de Tunisiens se soient rendus en même temps dans les centres de vaccination un premier jour de l’aïd où d’habitude les rues sont vides. Ce qui s’est passé hier est un crime contre les Tunisiens orchestré et voulu. On a voulu ce remaniement, la crise est un outil pour la gestion de la crise mais la santé des citoyens est une responsabilité et ce qui s’est passé est inacceptable » a-t-il poursuivi.

« Nous continuons de mener l’enquête pour définir les responsabilités, les aides nous sont parvenues de partout et ont été réparties jour et nuit selon les besoins et on a décidé que l’armée se chargeait de vacciner les citoyens, mais non ! Comme on a fait des souks pour les moutons, on a fait un souk pour les Tunisiens, voilà ce qui s’est passé hier ! Voilà où nous en sommes arrivés, à créer des occasions de contagions et à sacrifier les Tunisiens. Quand certains veillaient à tisser des plans de remaniement ministériel nous nous démenions pour trouver de l’oxygène pour les gens. On veut assassiner les Tunisiens, qui a donné l’ordre pour qu’ils soient des milliers à s’entasser devant les centres ? » a ajouté le président.

 

Kaïs Saïed a enfin remercié Faouzi Mehdi pour son rendement à la tête du ministère de la Santé lui signifiant qu’il a été écarté car on le disait proche de la présidence de la République.

 

M.B.Z

 

Articles récents

Articles connexes