Cannes : Kirill Serebrennikov, en compétition avec “La Fièvre de Petrov”… mais toujours privé de Croisette

Son assignation à résidence en 2017 a exacerbé sa liberté de ton. Plus habité que jamais, le réalisateur russe Kirill Serebrennikov revient en compétition avec “ La Fièvre des Petrov”, folle adaptation d’un roman qui a ébranlé son pays. Mais il ne foulera pas le tapis rouge, Moscou lui interdisant encore cette année toute sortie du territoire.

Articles récents

Articles connexes